Devenir Facialiste, la nouvelle tendance en massothérapie

La facialiste est une professionnelle de la beauté,  diplômée en esthétique cosmétique et en massage exerçant un travail quasi exclusif dans les soins du visage

Souvent, une facialiste  («face» en anglais)  a suivi une formation en esthétique et s’est ensuite spécialisée dans plusieurs types de soins du visage pour devenir une sorte d’experte de la gestuelle du massage qui raffermit et repulpe les parties du visage qui en ont besoin. La facialiste fait d’abord une analyse de votre peau, de vos muscles faciaux et de vos expressions du visage. Elle va ensuite faire un diagnostic (appelé)  morphotype et, à partir de là, elle monte une liste de soins et de techniques manuelles non invasives à réaliser en institut ou à la maison pour freiner le vieillissement des cellules.

Elle a acquis une expertise qui lui permet d’ajuster ses connaissances et ses techniques de massage à la spécificité du visage de chaque personne, sans être emprisonnée dans un protocole.

Après son étude faciale très précise basée sur une analyse de la peau, des muscles du visage et des expressions, la facialiste  détermine un soin établi sur mesure, adapté à la physiologie et morphologie du visage.

Ce morphotype déterminé sera à la source de recommandations d’exercices d’automassage avec si besoin est, des conseils nutritionnels et cosmétiques adaptés.

La facialiste aide les femmes à aborder les signes du temps, grâce à un  accompagnement holistique vers le bien vieillir avec des techniques naturelles et non invasives.

… »Les grands noms à suivre

Les bonnes facialistes sont des pointures autant en anatomie faciale qu’en circulation sanguine. De grands noms français émergent depuis début 2019 comme celui de Delphine Langlois, installée à Paris, qui a suivi des cours avec le fameux Shogo Mochizuki afin de maîtriser le Kobido, une technique ancestrale japonaise basée sur des lissages, des pétrissages, des percussions et des vibrations, grâce auxquels on stimule l’afflux sanguin et on crée un effet tenseur.

Autre star des facialistes, Sophie Carbonari, qui a conçu sa propre méthode en se basant sur le drainage lymphatique, mais aussi le Kobido et le Cosmo, une autre méthode japonaise basée sur l’acupression et le lifting manuel. Installée à Londres pendant une dizaine d’années, elle est revenue depuis peu à Paris et envisage de naviguer des deux côtés de la Manche ainsi qu’à New York. Ses soins font fureur et les rendez-vous se prennent uniquement via Instagram.

Pour Sophie Carbonari, tout comme pour Delphine Langlois, la peau est le marqueur de ce qui se passe à l’intérieur de notre corps. Elles prêchent donc toutes deux pour l’écoute du corps afin de prendre soin de son métabolisme. Sophie Carbonari déclarait d’ailleurs à Vanity Fair en juillet dernier: «Avant de mettre de la crème, il faut juste savoir ce qui a poussé la peau à développer tel ou tel symptôme.» Car jusqu’au début des années 2000, les esthéticiennes qui faisaient des soins du visage se contentaient d’appliquer des crèmes et des masques les uns derrière les autres.

Massage buccal

Autre nom qui revient souvent, celui de Marie Depoulain, une esthéticienne qui s’est formée à la kératopraxie, une technique qui permet de se familiariser avec la structure de l’épiderme, la circulation sanguine et lymphatique. Mais Marie Depoulain est très claire, elle n’est pas dermatologue et ne pratique donc aucun geste médical! Comme ses consœurs, elle a appris le Kobido avec Shogo Mochizuki, mais aussi le Natural Sculptur Lifting auprès du russe Yakov Gershkovich, qui lui a notamment enseigné des massages faciaux internes et externes et des muscles du bas du visage.

Justement, en parlant de massage interne, une des techniques les plus prisées du moment, c’est le massage buccal, qui redonne du volume aux joues, aux lèvres, lisse les rides péribuccales en boostant la production de collagène et d’élastine. A l’aide de gants, la facialiste travaille à l’intérieur des lèvres et des joues. Cela peut paraître étrange, mais c’est extrêmement agréable et ce massage pratiqué de manière régulière est bluffant. La première à avoir pratiqué ce soin est la cosmétologue et épidermologue Joëlle Ciocco, qui certes pratique à Paris, mais qui a formé et continue de suivre les esthéticiennes qui officient à Vevey, à l’Hôtel des Trois Couronnes. Les tarifs de Sophie Carbonari, de Delphine Langlois, de Marie Depoulain, de Joelle Ciocco et consorts oscillent entre environ 100 francs pour 45 minutes et 300 francs pour 120 minutes.

Pour qui et comment?

Les jeunes femmes n’ont certes pas besoin de faire de la gym faciale ou d’avoir recours à des facialistes. Mais une fois la trentaine passée, avoir recours au massage du visage assez régulièrement peut freiner le vieillissement de l’épiderme, voire du derme. Il est aussi conseillé aux fumeurs et aux fumeuses afin d’atténuer les ridules autour des lèvres, de stimuler la lymphe et donc de décongestionner les poches grisâtres sous les yeux et de diminuer les signes de fatigue.

Ce qu’il faut aussi savoir, c’est que les trois quarts des personnes qui fréquentent les facialistes ou se massent elles-mêmes sont avant tout à la recherche de ce fameux «glow» ou éclat de la peau que l’on a tendance à perdre au fil des ans. Le but est d’avoir un épiderme qui exhale la bonne santé. »

 

Le Kobido

Massage ancestral japonais du visage, le Kobido séduit par son incroyable effet liftant. Art traditionnel au pays du soleil levant, il ne se contente pas de tonifier les muscles peauciers. Il stimule également l’ensemble de la circulation énergétique.

Mine froissée, manque de fermeté, besoin de lutter contre les signes du temps… Le tonique massage kobido donne un coup de jeune spectaculaire. Une alternative naturelle aux injections pour retrouver un visage frais et repulpé, sans modification des traits.

Une technique qui se transmet depuis 26 générations

L’origine du « ko » (ancien) « bi » (beauté) « do » (voie) remonte à 1472.

Pour satisfaire l’impératrice qui réclamait un soin particulier pour maintenir sa beauté, deux maîtres de l’Anma, ancêtre du shiatsu, s’affrontèrent pour évaluer leur maîtrise du Kyoku-te (percussions avec la main pliée). La compétition organisée dans une auberge de l’actuelle province de Shizuoka, proche du mont Fuji, dura plusieurs mois sans qu’aucun vainqueur ne soit désigné. Les deux maîtres unirent leur talent pour créer la Maison Kobido, dont le traitement exclusif était réservé à la famille impériale et aux geishas.

Ils établirent 48 protocoles distincts de l’Anma, qui se transmettent de maître à élève depuis vingt-six générations. Héritier de cette lignée Le Dr Shogo Mochizuki,  dispense un enseignement élitiste et rigoureux depuis 1990.

École de Kobido au Québec:

Centre Amma (massage japonais du visage)

École esthetique professionnele Nancy Fortier

Kiné Concept

La réflexlogie Faciale Dien Chan

lire article de Melle bien-être

»Le Dien Chan, ou la réflexologie faciale, est une méthode vietnamienne inventée au début des années 1980 par le professeur BUI QUOC CHAU. Cela consiste à détecter et à stimuler des zones réflexes et des points. Le visage est principalement concerné mais d’autres parties du corps peuvent également être traitées par cette méthode. Le professeur Bui Quoc Chau travaillait comme acupuncteur et souhaitait créer une méthode de guérison propre aux Vietnamiens. Après de longues recherches, il a réalisé que le visage n’avait jamais été utilisé en tant que support de soin.

Littéralement, Dien Chan veut dire :

Dien : Visage et corps
Chan : Observation et prise en charge
Le visage est la partie de l’être la plus représentative ; on peut y retrouver les sentiments, les comportements psychologiques et physiologiques, les affections du corps. Il est parcouru par les réseaux de circulation sanguine, les fibres nerveuses et les méridiens d’acupuncture dont la densité n’a d’équivalent dans aucune autre partie du corps. C’est la zone la plus sensible qui envoie des signaux à notre cerveau pour activer le processus d’auto-guérison. »

Et pour la tête?

Massage Crânien Indien

Centre Amma

École Art-Massage

Massage Crânien Indien

École Shanti Collège à Laval

Formation massage indien du crâne

Shirodhara:

 

École de Shirodhara

Art-massage

Yoga-Vie