LE GUIDE DU MASSOTHÉRAPEUTE SUR LA LIBÉRATION MYOFASCIALE

 

 

LE GUIDE DU MASSOTHÉRAPEUTE SUR LA LIBÉRATION  MYOFASCIALE

traduction de l’article de massage Magazine,

THE MASSAGE THERAPIST’S GUIDE TO MYOFASCIAL RELEASE article original ici

La libération myofasciale implique une pression lente et soutenue exercée par les mains sur les zones où le tissu fascial restreint la mobilité et peut provoquer des douleurs.

Le mouvement étire la peau et le fascia en dessous, libérant ainsi le liquide contenu dans les couches de tissu. La pression utilisée est douce, mais on pense qu’elle atteint les couches plus profondes des muscles et des nerfs dune façon plus efficace que les autres formes profondes de travail corporel.

 

Prévalence de la douleur aux États-Unis

La douleur chronique menace notre qualité de vie, avec environ 50 millions de personnes qui en souffrent aux États-Unis seulement. Ces dernières statistiques publiées par les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies nous amènent à explorer protocole  de massage qui a eu des résultats positifs dans le soulagement de la douleur à la lumière des études récentes.

 

Le magazine MASSAGE a rencontré des experts du domaine de la libération myofasciale. Ce qu’ils ont révélé sur le fascia et le soulagement de la douleur pourrait persuader les massothérapeutes d’intégrer cette technique douce qui affecte les couches profondes du tissu conjonctif.

 

Qu’est-ce que la libération myofasciale?

Les mécanismes sous-jacents aux effets de la libération myofasciale sur la douleur ne sont pas bien compris. Davantage de recherche est nécessaire pour comprendre les mécanismes physiologiques (ainsi que ses mécanismes psychologiques ou autres) de cette forme de travail corporel.

 

Cependant, Til Luchau, auteur de Advanced Myofascial Techniques et formateur principal de Advanced Trainings, a déclaré qu’un indice pourrait être trouvé en étudiant les terminaisons nerveuses incluses dans le tissu fascial.

 

« Partout où il y a un nerf dans le corps, il y a un fascia », a déclaré Luchau. La capacité d’un nerf à réagir à son environnement est liée aux qualités du tissu fascial qui l’entoure, a-t-il expliqué.

 

Tom Myers, co-auteur de Fascial Release for Structural Balance et conférencier international sur les techniques myofasciales, considère la libération myofasciale comme une forme de thérapie et d’éducation entre le client et le massothérapeute.

 

« La plupart des gens se font mal en ayant des schémas de mouvement inefficaces et accumulés », a déclaré Myers. Avec la version myofasciale, « nous les aidons à avancer différemment ».

 

L’efficacité de la technique de libération myofasciale sur le soulagement de la douleur dépend de la progression d’un individu dans ce processus. Plus tôt le client commence le processus de récupération, plus le voyage vers la guérison sera facile.

 

«En soulageant des problèmes comme la sciatique, les douleurs au bas du dos et les épaules, si vous êtes au début du processus, vous avez de bonnes chances de le soulager avec un relâchement myofascial», a déclaré Myers. « Si cela fait si longtemps que l’articulation a dégénéré ou si les tissus ont été endommagés au-delà d’un certain point, la libération myofasciale ne sera pas aussi utile. »

 

Le fonctionnement de la libération myofasciale comporte un élément corps-esprit qui flotte sur les bords du corps énergétique et du corps physique d’une personne. John F. Barnes, PT, immergé sur le terrain depuis plus de 50 ans, a déclaré comprendre la libération myofasciale, il faut observer le mécanisme de survie de notre corps, composé de notre intelligence sensorielle et de notre intelligence mentale.

 

«Lorsque les choses deviennent trop intenses pour nous, trop douloureuses ou trop effrayantes, nous extrayons de notre corps notre intelligence des sentiments – ce qui est très différent de notre intelligence mentale», a-t-il déclaré. «Notre intelligence des sentiments est la sagesse du corps énergétique. Et nous faisons cela pour nous engourdir, pour pouvoir sauver notre vie. »

 

Barnes explique lque le fascia se rétracte face aux traumatismes, à la chirurgie et aux réponses inflammatoires contrecarrées pouvant soutenir jusqu’à 2 000 livres par pouce carré de pression. L’équivalent d’un cheval adulte debout sur un nerf.

Voici un moyen de comprendre l’ampleur cette image: imaginez un accident de voiture avec un camion et à quel point cette collision peut être effrayante. Bien que la collision puisse durer quelques secondes, elle est rejouée maintes fois par l’esprit subconscient. Le corps se contracte en réponse à cela et entre dans un état constant de tension interne qui solidifie le système fascial et continue à se propager. Le résultat est de plus en plus de symptômes et de plus en plus de douleur. Barnes appelle cela l’effet de disque brisé.

 

«Cela crée une anxiété interne, une tension interne, une restriction accrue du fascia et crée un chaos dans notre système physiologique», a-t-il déclaré. «Lors du relâchement myofascial, les ménoires physiologiques s’expriment. Et par le traitement le subconscient s’aperçoit que vous êtes en sécurité et peut lâcher sa prise de fer sur vous. Et alors  la guérison peut se produire. »

 

Comme avec pratiquement toutes les thérapies corporelles, de nombreuses approches et évolutions sont possibles. Par exemple, Walt Fritz, PT, estime que la technique de relâchement myofascial consiste à utiliser une pression et un toucher légers à modérés, et à étirer doucement la peau et à la maintenir jusqu’à ce qu’il ressente un changement. Tandis que d’autres personnes sur le terrain considèrent que la sensation de ramollissement des tissus est un signe d’apaisement du fascia, Fritz reste fidèle à ce dont il est certain et c’est la peau qu’il touche.

«J’étire la peau et j’essaie de réduire la douleur et d’améliorer la qualité des mouvements. J’appelle ce que je fais myofascial comme c’est ce que j’ai fait manuellement dans ma pratique de physiothérapie depuis 1992 », a déclaré Fritz.

Qu’est-ce que le fascia?

Le fascia est le tissu conjonctif qui forme une matrice de soutien autour du corps et dans chaque couche du corps, des muscles et des os aux cellules musculaires.

 

«Le fascia entoure chaque muscle, chaque faisceau dans les muscles, les groupes de muscles, il entoure chaque nerf, chaque artère, chaque veine, tous les vaisseaux lymphatiques. Tous sont intégrés dans des enveloppes de tissu fascial. Le fascia, c’est aussi de grandes enveloppes autour du corps », a déclaré Luchau.

 

Magnifié au microscope, le fascia ressemble à une toile d’araignée. Il possède six fois plus de terminaisons nerveuses sensorielles que les muscles. Comme beaucoup d’autres systèmes du corps, le fascia s’adapte et répond aussi bien au stress extérieur (environnement) qu’au stress intérieur (dans le corps).

 

Certains experts estiment que le fascia contient un élément émotionnel tel qu’approfondi dans le livre Molecules Of Emotion: La science derrière la médecine corps-esprit de Candace Pert.

Barnes a expliqué: «En raison de la relation intime avec le système nerveux, le réseau tridimensionnel du système fascial et la fluidité qui circule à travers ses microtubules semblent transporter les émotions sous forme de neuropeptides qui se retrouvent piégés à l’intérieur des barrières collagènes du système fascial. »

Bien que d’autres recherches soient nécessaires pour bien comprendre le fascia et ses liens entre l’esprit et le corps, son importance pour notre bien-être général est reconnue sur le terrain.

Il y a des années, le fascia était considéré comme un matériau d’emballage dans le corps et jeté par l’anatomiste lors de dissections sur cadavres. La croyance plus acceptée aujourd’hui est que le fascia est son propre système. La recherche médicale et les tests sont en retard, ce qui est évident dans le fait que l’aponévrose n’apparaît pas sur les examens par IRM, les tomodensitogrammes ou les radiographies. De nombreux experts estiment que le fascia est la pièce manquante du puzzle de la douleur et de la maladie chroniques.

Avantages de la libération myofasciale

Des études ont montré que la libération myofasciale était une technique efficace pour traiter la douleur, la fibromyalgie, augmenter le flux sanguin, améliorer l’amplitude des mouvements, accélérer la récupération musculaire, atténuer les douleurs chroniques au bas du dos, améliorer le sommeil, l’anxiété et la dépression et améliorer la qualité de vie.

 

De plus en plus d’études confirment les avantages de la libération myofasciale. Voyons quels sont-ils.

 

Le magazine MASSAGE s’est entretenu avec des experts du domaine concernant le relâchement myofascial et les mécanismes sous-jacents aux effets de la libération myofascial sur la douleur.

Til Luchau

 

Recherche sur la libération myofasciale

Les recherches récentes sur les effets de la libération myofasciale sur la rééducation et le traitement de la douleur sont prometteuses.

 

  • Amélioration du débit sanguin, de la douleur et de la qualité de vie chez les femmes ménopausées présentant une insuffisance veineuse et combinant libération myofasciale et kinésithérapie. L’insuffisance veineuse est une affection dans laquelle les parois des veines des jambes ne pompent pas efficacement le sang vers le cœur des jambes. Complementary Therapies in Medicine 2012 Oct 20.

 

  • La fibromyalgie est une maladie chronique associée à une douleur et à une fatigue généralisées qui affecte environ 3,7 millions d’Américains, dont la majorité ont entre 40 et 75 ans, selon la Fondation de l’arthrite.

La maladie n’affecte pas un système mais se compose de symptômes qui incluent également une gêne articulaire, des troubles du sommeil, de l’anxiété et de la dépression. Des études ont montré que la libération myofasciale diminue la douleur et améliore la qualité de vie des patients atteints de fibromyalgie. Evidence-based Complementary and Alternative Medicine 2010, Dec. 28.

 

  • La libération myofasciale a amélioré les mouvements de l’épaule, la fonctionnalité et la douleur perçue chez les femmes ayant survécu au cancer du sein après la chirurgie.breast cancer survivors

 

  • Il a été constaté que la libération myofasciale augmentait l’activité musculaire, réduisait la douleur et améliorait l’amplitude de mouvement chez les patients ayant subi une arthroplastie totale du genou après la chirurgie.  Journal of Bodywork and Movement Therapies, 2018, Oct. 22.

 

 

La libération myofasciale ne se limite pas aux massothérapeutes. Les professionnels du sport et les entraîneurs utilisent des outils tels que des balles, des rouleaux en mousse, des tiges et des masseurs pour appliquer une pression et des étirements pour ce que l’on appelle le relâchement auto-myofascial. Cette méthode permet d’augmenter les performances et de réhabiliter une blessure. Les résultats ont été positifs.

 

Une étude publiée dans le Journal of Sport Rehabilitation a évalué 14 hommes exerçant au moins deux fois par semaine pendant 45 minutes. Ils ont reçu un protocole à court et à long terme pour la libération auto-myofasciale de la cheville et de la hanche.

 

Les résultats ont montré que quel que soit le protocole, la libération auto-myofasciale augmentait la dorsiflexion de la cheville de 11% et la flexion de la hanche de 6%.

 

Que ce soit anecdotique ou fondé sur des preuves, la promesse de libération et de traitement de la douleur par myofascial ne cesse de croître. Une recherche dans la base de données du Centre national de biotechnologie a révélé que 235 articles mentionnaient la libération de myofascial et 50 articles évalués par des pairs publiés entre janvier 2018 et 2019.

 

Barnes, qui a formé plus de 100 000 thérapeutes à la libération myofasciale, considère qu’un fascia est le lien entre les personnes souffrant de douleur.

 

«Le dénominateur commun à toutes les personnes souffrant de douleur, quelle que soit l’étiquette qui lui est appliquée – fibromyalgie, fatigue chronique, douleur chronique -, est le système fascia et les restrictions que vous ne pouvez pas voir dans les tests standard», a déclaré Barnes.

L’entraînement à la libération myofasciale

Les formations sur la libération Myofasciale peuvent aller d’un séminaire de week-end à un programme étendu comprenant des centaines d’heures de cours.

 

«Tu peux aller aussi loin que tu veux, dit Luchau. « Vous verrez des formations qui incluent simplement quelques techniques appelées myofascial ou d’autres qui offrent un paradigme ou un système de traitement complet, basées sur une manière totalement différente de travailler avec le corps. »

 

Les programmes de libération myofasciale couvrent généralement les techniques, l’évaluation, l’évaluation et les approches de traitement des problèmes courants tels que les douleurs au bas du dos et au cou. Étant donné que les techniques, méthodes et approches pédagogiques de libération myofasciales varient d’un instructeur à l’autre, il est préférable de rechercher le style et les compétences d’un massothérapeute avant de s’engager dans une formation longue et coûteuse.

 

«Je crois que les massothérapeutes gagneraient beaucoup à apprendre un style d’engagement vis à vis leur client via l’approche myofasciale», a déclaré Fritz. «Apprenez à vous engager. à vous connecter à vos clients et leurs problèmes. Cela peut être par la libération myofasciale ou d’autres avenues. »

 

Ayez une compréhension claire des compétences que vous aimeriez avoir et  intégrer à votre pratique et posez beaucoup de questions sur le programme. La formation à la libération myofasciale peut constituer une source inestimable pour le massothérapeute et les clients qu’il traite.

 

Où puis-je pratiquer la libération myofasciale?

Une certification ou une formation à la libération myofasciale élargit les possibilités d’un massothérapeute de pratiquer dans différents contextes et de travailler en collaboration . Un massothérapeute peut créer un créneau dans son cabinet privé incluant le soulagement de la douleur, la performance sportive, l’opération postopératoire ou la rééducation. Les possibilités sont grandes ouvertes.

 

De même, un massothérapeute peut utiliser ses compétences dans des cliniques, des hôpitaux, des équipes sportives ou des centres de rééducation. Un massothérapeute peut également appliquer la libération myofasciale pour améliorer sa compréhension du corps lors d’un massage de relaxation dans un spa.

 

Voulez-vous vous démarquer ? Développer une spécialisation peut être la voie à suivre pour un massothérapeute ayant une formation avancée en relâchement myofascial.

 

Travailler avec des athlètes, par exemple, est un domaine de spécialisation pour un thérapeute myofascial qui souhaite travailler dans un environnement basé sur la performance. Les milieux cliniques et hospitaliers sont des options viables pour les massothérapeutes qui souhaitent travailler sur des patients en réadaptation ou après une chirurgie.

 

Avec quelques modifications et une formation supplémentaire en anatomie du corps de la femme enceinte, le myofascial peut également être appliqué au massage de la grossesse.

Comment commercialiser la version myofasciale

L’un des défis de la sortie des écoles de massage est que beaucoup d’étudiants sont dépassés par le marketing auprès de chaque personne en tant que client potentiel. Essayer de cibler une campagne marketing sur tout le monde peut s’avérer une tâche frustrante et coûteuse, ce qui a tendance à rendre les propriétaires d’entreprise frustrés.

 

L’un des avantages de la formation spécialisée en libération myofasciale est que le client est très ciblé. Par exemple,le massothérapeute  peut cibler les hommes et les femmes âgés de 45 à 65 ans qui subissent une arthroplastie du genou ou une opération du genou au cours des trois dernières années.

 

Avoir une catégorie de clients bien définie permet aux thérapeutes d’utiliser un langage marketing ciblant le client idéal et d’être facilement référé.

 

Le réseautage avec des médecins, des chirurgiens, des centres de réadaptation, des centres de conditionnement physique et des cliniques de physiothérapie donne également des opportunités d’expliquer des avantages de la libération myofasciale sur leur cas problèmes et sur ce qui peut être fait pour les aider.

 

Fritz vous conseille de ne pas vous soucier de ce que vous proposez, libération myofasciale ou d’autres soins, commercialisez plutôt votre message en parlant de ce que vous pouvez faire pour les autres.

«Avant, je passais beaucoup de temps et d’argent pour informer le public sur ce que sont les MFR», a déclaré Fritz. Mais «j’ai changé mon modèle marketing pour promouvoir mon expertise dans le soulagement de la douleur. J’ai même changé le nom de ma pratique pour The Pain Relief Centre. »

 

La spécialisation dans une technique telle que la libération myofasciale peut ne pas être la bonne solution pour tous les thérapeutes, mais pour ceux qui cherchent à trouver des moyens d’aider les clients à gérer leur douleur tout en construisant une liste plus longue de clients, cela pourrait être un domaine à considérer.

 

A propos de l’auteur:

 

Aiyana Fraley, LMT, est une écrivaine indépendante et un professionnel de la santé qui compte plus de 17 ans d’expérience dans le domaine du massage. Elle enseigne le yoga et propose des séances de massage, de reiki, de cicatrisation du son et d’huiles essentielles. Ses articles pour massagemag.com incluent «Les recommandations de la Société américaine de cancérologie clinique en matière de massage pour le traitement du cancer du sein» et «Les massothérapeutes de la NFL d’Oakland Raiders expliquent comment il réussissent dans les grandes ligues».